Accueil > Activités Pédagogiques Culturelles et Sportives > Sciences et sports : bilan du projet par les élèves 1re STI2D Énergie (...)

Sciences et sports : bilan du projet par les élèves 1re STI2D Énergie Environnement

lundi 18 mai 2015, par Bertrand Charier

Le thème Sciences et Sport a constitué notre fil rouge durant cette année scolaire et s’est terminé par l’organsiation de l’atelier « Sauter pour ELA » réalisé lors de la manifestation « Mets tes baskets et bats la maladie » du jeudi 23 avril. La mallette pédagogique, prêtée par le CRITT SL de Châtellerault, comprend deux applications : une application mesurant l’effort vertical lors d’un saut ou d’un pas et une application de « motion capture » permettant de filmer et d’analyser selon un modèle pré-établi un mouvement. C’est cette dernière application que nous avons mise en oeuvre dans une démarche de projet.
Les élèves livrent ici leur retour d’expérience sur cette manifestation.
L’ensemble est complété par une description des intentions pédagogiques.

 Retour d’expérience des élèves

L’équipe « preneurs de vue »

par Hugo et Léonard

Premièrement , nous avons vérifié le bon fonctionnement de la caméra et du PC.
Ensuite à cause de problèmes de compatibilité nous n’avons pas pu installer le logiciel sur un autre ordinateur. Puis nous avons effectué pour la première fois le calibrage avec Léonard qui comprend la mise en place de l’équerre et le calibrage de la caméra par Guillaume, puis nous avons continués à faire des calibrages. Par la suite nous avons observé Guillaume faire l’analyse afin d’apprendre à la faire.

Le jour de la journée d’expression nous avons fait le calibrage puis nous avons essayé d’analyser sur un autre PC, ce qui n’a pas été concluant car Anais était lent et se fermait tout seul, nous avons donc laissé faire Guillaume tout en s’assurant du bon fonctionnement de la caméra.

Exemple de prise de vue d’un saut en longueur.

sautkaty

L’équipe « analyse avec ANAÏS Évolution »

par Guillaume

Pour commencer nous avons découvert ce qui se trouvait dans la mallette CRITT,puis nous avons pris en main l’ordinateur puis la caméra après de nombreuses tentatives de connexion de la caméra au pc nous nous sommes aperçu qu’elle était mal branchée (faux contact câble).
Nous avons commencé à calibrer la caméra avec Hugo et Léonard puis nous avons fait sauter Vincent pour analyser son saut. Avec l’aide de notre professeur Monsieur Charier nous avons compris le fonctionnement du logiciel Anaïs.
Le jour de la venu de monsieur Zakhartchouk travaillant pour les Cahiers Pédagogiques, j’ai analysé deux autres sauts pour leur expliquer notre but final.
Quelques jours plus tard nous sommes allés sur le terrain pour installer notre matériel, tout fonctionne à merveille. Nous sommes prêts pour le 23 avril.

Les analystes étudient selon deux approches complémentaires et deux logiciels différents (Kinovéa et MATLAB) les caractéristiques des sauts. Les éléments déterminants sont la vitesse d’envol et l’angle d’envol idéalement compris entre 39 et 41°.

Le jeudi 23 avril 2015 nous avons commencer à installer notre matériel fourni par le CRITT à 9h pour être prêt à 10h pour le départ de la course pour ELA et pour accueillir les sauteurs sur notre stand « sauter pour ELA ». Plusieurs sauteurs se présentent grâce à nos ordinateurs et notre matériel nous analysons leurs performance avec le logiciel Anaïs et Kinovea, grâce a une extension CALC qui nous permet d’obtenir un graphique et tirer une conclusion sur le saut. Plusieurs personnes se sont intéressées à notre démarche scientifique, parmi eux des élèves de l’ENSIP (école d’ingénieurs de Poitiers) nous ont posé des questions sur notre préparation pour cet événement et le résultat de nos analyses. Un professeur de sport nous a aidé en donnant son avis sur le saut des participants et sur la manière d’améliorer leurs performances.

L’équipe « analyse avec KINOVÉA »

par Maxime

Lors de la phase de préparation nous nous sommes entraînés à manipuler le logiciel et à en exploiter les données, à partir des vidéos de sauts enregistrés par les preneurs de vue.

Avec le logiciel KINOVEA nous devons suivre la trajectoire d’un point sur chaque image de la vidéo pour obtenir la courbe de saut de ce point. Une extraction des données nous permet de tracer sur un tableur l’évolution des coordonnées X et Y ainsi que les propriétés du vecteur vitesse lors de l’envol. Avec ces données nous pouvons en tirer une conclusion sur les changements que le sauteur doit effectuer sur son saut (courir plus vite, faire une meilleure impulsion...).

Exemple de suivi de trajectoire avec KINOVÉA lors d’un saut d’essai (sans élan dans le laboratoire STI2D) :

Suivi de trajectoire Kinovéa (Vincent)

L’équipe « commissaire de sauts »

par Elyas, Vincent E, Pierre et Vincent S

Préparation de la « planche » :

L’équipe des commissaires de saut récupère l’avis de l’expert, Monsieur Moreau, professeur d’EPS, à qui rien n’échappe...

L’activité « Sauter pour ELA » consiste à sauter sur la plus long distance . Cette activité s’est faite au sein du lycée, sur une piste de saut . Étant commissaire de saut, nous devions nous occuper de l’état du lieu de l’activité, d’inscrire les sauteurs et de communiquer avec les autres équipes afin d’avoir une bonne coordination. Une semaine avant le jour J, nous avons vu que l’état de la piste n’était pas conforme pour sauter. Nous avons donc dû nous équiper d’un râteau pour arranger la piste. Nous avons aussi constaté qu’il fallait remplacer la planche de saut pour que le sauteur ne dépasse la ligne. Finalement, après plusieurs solutions envisagées, nous avons peint en rose fluo (couleur ELA) la planche de saut. Nous avons aussi, pour inscrire les sauteurs, fait des fiches où l’on peut y trouvé le Nom, le Prénom, le Poids, la longueur du saut ou encore les analyses de l’expert et d’Anaïs .

Le 23, jour de l’activité, pour réaliser une bonne gestion de cette activité, nous avons dû nous équiper de ruban adhésif, d’un décamètre, des fameuses fiches et d’un râteau . En étant 4 commissaires de saut, nous avons pu faire toutes les tâches de notre équipe à tour de rôle.

Après avoir inscrit le sauteur, il fallait mettre du ruban adhésif sur certains membres du corps qui sont la hanche droite, l’épaule droite et le genoux droit . Le ruban adhésif permet de faire un meilleur suivi de trajectoire (tracking) et une analyse plus précise. Le sauteur est enfin prêt à sauter. L’un des commissaires de saut se charge de donner le Top-départ. Après ce départ, un autre commissaire observe si le sauteur ne « mort » pas sur la ligne ou après la ligne. L’avant dernier commissaire était chargé de mesurer la longueur du saut à l’aide d’un décamètre. Il ratissera ensuite pour que le prochain sauteur saute dans de bonnes conditions. Ce troisième commissaire de saut se charge ensuite de donner cette distance au dernier commissaire de saut. Ce dernier prend l’avis de l’expert, M.Moreau, professeur d’EPS.

L’équipe « couverture médiatique »

par Olivier et Enzo

Pendant la phase de préparation nous avons préparé des questions à poser aux sauteurs, au proviseur... Nous avons aussi pris les références du drone pour changer le moteur qui ne fonctionnait plus et réservé l’appareil photo.
Le Jeudi 23 avril nous avons commencé à 9 heures pour aider à installer le matériel. Nous avons commencé 10 heures les premiers test de vol avec le drone. Ensuite après que le proviseur ait sauté nous lui avons posé des questions mais aussi aux autres sauteurs, aux étudiants de l’ENSIP, à l’expert Monsieur Moreau

L’explication de notre projet aux élèves ingénieurs nous a permis de faire bien comprendre ce que nous avions à faire.

Prise de vue du saut de Katy grâce au drone Parot

Drone saut Katy

Chaque athlète a été interviewé à la suite de sa performance afin de recueillir à chaud les premières impressions. Monsieur Alaphilippe, proviseur du lycée, s’est prêté à l’exercice du saut en longueur après avoir couru pour ELA. Retrouvez ci-dessous la capture de son saut et le recueil de ses premières impressions.

Saut Monsieur Alaphilippe, proviseur

Interview de monsieur Alaphilippe en sortie de sautoir :

Sauter pour ELA - itw proviseur

L’avis de monsieur Moreau, professeur EPS et expert de l’atelier

Retrouvez les commentaires de monsieur Moreau, expert pour l’atelier « Sauter pour ELA » collecté par Enzo et Olivier responsables de la couverture médiatique de l’évènement.

Motto
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017