Accueil > Activités Pédagogiques Culturelles et Sportives > Finale Nationale des Trophées de Robotique

Finale Nationale des Trophées de Robotique

vendredi 12 avril 2013, par Bertrand Charier

Il n’y a pas d’heure pour les Trophées de Robotique. Il est 4h45 ce samedi matin devant le lycée Edouard Branly. Nous commençons à charger le bus et tous s’installent pour un long voyage. Un de nos élèves arrive quelque peu en retard, il est 5h15 nous partons de Châtellerault. Comme toujours et comme des nourrissons, nos élèves finissent leur nuit. Un temps exécrable nous accompagne tout le long du voyage. Nous arrivons vers 11h15 à la cité de l’espace à Toulouse. Premier contact avec la ville rose et les vigiles à l’entrée, nous demandons si cela est régulier d’avoir un temps aussi désagréable, ceux-ci nous annoncent du beau temps, tant mieux.

Après avoir rempli les papiers officiels nous prenons place sous la grande halle en toile et gagnons notre stand. Tous déballent les équipements et les panneaux, les pilotes et co-pilotes vérifient les robots. Pendant ce temps nous nous éclipsons et faisons un rapide premier tour des équipes présentes. La concurrence semble avoir déployer les grands moyens. Nous visitons également le chapiteau qui reçoit les équipes pour les épreuves. Malheureusement pour les organisateurs, le sol est en terre et il a beaucoup plu ces derniers temps sur Toulouse, le sol est donc boueux.

Première série de matchs, vite allons voir à quoi ressemblent nos adversaires. Nos deux concurrents semblent à notre portée. Les minutes passent et notre tour arrive, Festibot passe en premier, 3, 2, 1 GO. C’’est parti, Festibot déroule ses gammes à nouveau, tout se passe pour le mieux. Les verres rentrent, les bougies s’éteignent, les cadeaux se déballent. Festibot est assoiffé il veut plus de verres et va donc logiquement se faire servir gratuitement chez l’adversaire, mais.......CRACK notre robot vient s’échouer sur un obstacle une roue en l’air et une impossibilité évidente de se dégager. Notre pilote est désemparé les secondes passent et la partie se termine. Décompte des points, Festibot vainqueur 77 à 61. Ouf, mais nous prenons du retard sur les plus forts. Happybot passe à son tour, et mes chaussures sont pleines de boue. Tout se déroule bien, nos élèves ont bien réagi à cette première étape. Ils gagnent par 101 à 85. Le premier classement nous positionne en 19 et 24 ième place. Retour aux stand débriefing, remotivation etc. En guise de beau temps que nous attendions, un orage titanesque nous tombe dessus, d’abord la pluie, puis des trombes d’eau déferlent sur notre abri. Les minutes passent et un déluge de grêle s’abat sur nous, un bruit assourdissant envahit toute la halle. Le sol extérieur n’est plus qu’un tapis de grêlons de la taille d’une bille. Tous sont inquiets car le vent y met du sien !! Ouf, en un clin d’oeil tout s’arrête. Que d’émotions !

Le second tour est affiché, nous avons de nouveau des adversaires accessibles. Happybot débute, les réflexes son bons les actions biens menées. Le score tourne en faveur de Happybot 109 à 89. Festibot rentre en scène, en même temps je m’enlise dans la boue devenue des sables mouvants sous le chapiteau. Festibot est performant et se bat bien, son adversaire en fait de même. La partie se termine et le décompte des points arrive. Mais un des jurys ne semble pas convaincu par une action qu’il estime non faîtes par les joueurs. Il ne reviendra pas sur sa décision, les deux équipes perdent 24 points dans cette partie et finissent respectivement à 69 pts pour Festibot à 61 pour l’adversaire.

Trophées Robotique Finales 2013

Nous terminons 19e et 47e en cette fin de première journée.
Heureusement un buffet digne de chefs d’état nous attend dans le hall de l’IMAX de la cité de l’espace. Les organisateurs et les officiels de la cité de l’espace nous ont offert là, un excellent moment de détente gustatif.
Il est temps de dormir, nous nous dirigeons vers l’hôtel.
8h00 nous rejoignons le bus direction la cité de l’espace.
La journée s’annonce ensoleillée. Nos jeunes vérifient les robots dés leur arrivée.
Les organisateurs affichent la liste des matchs, nous sommes opposés à Méchain 2 et Robot junior.
Happybot démarre son match, la partie est rude, et mes souliers sont encore sales !, son opposant est 4e du classement. Fin du macth, Happybot s’est bien défendu, score Méchain2 125pts, Happybot 101pts.
Festibot est remonté après ses matchs de la veille, il entame la partie à fond les boulons. Tout réussi cette fois à notre pilote. Score 125pts Festibot à 65pts pour son adversaire.
Un peu de repos attends les élèves entre les séries 3 et 4. Ceux-ci en profite pour prendre l’air, le temps est cette fois clément. Moi je nettoie mes chaussures.....
11 heures, la dernière série est affichée, nous sommes opposés à des équipes très bien classées. Nos jeunes ont hâte d’en découdre. Le classement final dépend de leur prestation. Happybot est à son maximun, mais son adversaire est bien plus lucide et rapide, Happybot c’est bien battu mais le score est en faveur de l’adversaire, 129 à 109. Les élèves attendaient mieux, mais la concurrence est féroce.
Festibot démarre, ses mouvements sont biens calculés et tout se passe très bien, la victoire lui revient. Festibot 113pts, 101pts pour son opposant.
L’après midi sera consacré à la visite de la cité de l’espace, car les organisateurs nous ont offert des places gratuites.
Le classement final donnera Happybot 21e à 22pts de la qualification en coupe et Festibot 31e.

Nos jeunes ont appris lors de cette étape Nationale, qu’il fallait en permanence se battre pour être au première place et que chaque combat, même amical sur le plateau, est primordial. Si les résultats ne sont pas à la hauteur de ce qu’ils espéraient, ils ont pris goût à la compétition et ils souhaitent à nouveau participer aux Trophée Robotique l’année prochaine.

Philippe Viart.